Public concerné

Comédiens et comédiennes professionnels.

Niveau des pré-requis : plus de deux ans d’expérience professionnelle dans l’interprétation.

Effectif maximum : 15-20 personnes

Objectifs pédagogiques

  • Apprendre à inventer une mise en situation dans un temps de travail très court.

  • Engager le corps et la voix de l’acteur dans le cadre d’un théâtre de la pauvreté.

  • Apprendre à construire un spectacle en ayant le souci de la clarté du récit.

  • Développer l’autonomie de l’acteur.

Contenu détaillé de la formation

L'art théâtral en France est issu d'une longue lignée d'auteurs, d'artistes, d'hommes de théâtre, de metteurs en scène qui ont eu à se définir par rapport au pouvoir en place, bien souvent dans une tension créatrice. Parmi eux, Molière est celui qui a le plus durablement impacté ce lien de l'artiste au pouvoir, sans doute parce qu'il a vécu aux côtés du plus puissant d'entre les puissants, le roi Louis XIV. Mais pas seulement : il a aussi hérité d'une société qui commençait à voir apparaître une nouvelle caste, les bourgeois, ces marchands et artisans prospères qui allaient devenir les prescripteurs de tous les siècles à venir. Ainsi l'affrontement de l'artiste au pouvoir se double-t-il de la collusion de l'aristocrate au bourgeois. Et dans ce Grand Siècle où la royauté n'a jamais été aussi absolue, les signes d'une future Révolution se déposent pas à pas, triplant donc ce jeu de dupes d'une autre révolte, celle du valet de chambre sur son seigneur noble. Chez Molière, le rapport de domination est une constante, et le fondement même de son théâtre.

En explorant Le Tartuffe et Dom Juan, nous nous proposons de traverser toutes les scènes où il existe un rapport maître / valet. Tartuffe et Orgon, Damis et Orgon, Dorine et Tartuffe, Elmire et Orgon, Sganarelle et Dom Juan, Dom Juan et Charlotte... Et du moment que le premier rapport a été établi, la comédie le retourne : l'esclave devient le maître de son maître, dans un étourdissant jeu de miroirs. Tartuffe n'est-il pas le dupe d'Orgon ? Et Dom Juan la marionnette de Sganarelle ? 

 

Afin de mener ce travail d'exploration du répertoire de Molière, nous adopterons un style de jeu qui se voudra efficace et puissant, inspiré des conditions de création du Nouveau Théâtre Populaire, qui a fait de l'urgence la condition de sa liberté. Rapidité et engagement : pour retrouver la force brute du vers du Tartuffe et de la prose de Dom Juan, nous emploierons les moyens d'un théâtre pauvre centré sur l'acteur. Le corps et la voix seront nos seuls outils pour faire naître au plateau la comédie.

L’urgence devra enfin se marier à un autre objectif qui est notre signature : nous devrons mettre sur pied en peu de temps un objet de théâtre dont la clarté du récit est primordiale. Dans un théâtre qui se veut populaire c’est la fable qui guide le spectateur, elle est le premier souci de l’acteur qui cherche à établir un rapport direct au public. Nous tenterons donc ensemble le pari impossible de « monter » une pièce en à peine une semaine. L’autre particularité de notre proposition fait appel à l’autonomie et à la capacité de dédoublement des stagiaires, qui entreront en dialogue avec deux metteurs en scène - l’un du Tartuffe et l’autre de Dom Juan - et devront penser et mettre en œuvre le passage d’une esthétique à l’autre, d’une langue à l’autre, d’une « politique du jeu » à l’autre.

Avec ce parcours thématique autour de la domination, nous explorerons les limites de la liberté de l'artiste à dire les grandes menaces qui pèsent sur son époque.

 

Module 1 : une demi-journée

Présentation de la formation par les intervenants.

Présentation du Nouveau Théâtre Populaire et de ses conditions particulières de travail et de représentation.

Présentation et visite du lieu du stage.

Présentation des stagiaires.

Présentation du travail sur le corpus Le Tartuffe / Dom Juan.

 

Module 2 : une demi-journée

Lecture « jouée » du corpus, et débriefing.

Exercices préparatoires aux journées suivantes.

 

Module 3 : séquence répétée quatre journées

Mise en scène « au galop » du montage réalisé par les intervenants à partir du Tartuffe et de Dom Juan

  • Les stagiaires arriveront à la formation en ayant déjà appris le texte du ou des personnages pris en charge.

  • Application de consignes d’urgence, d’engagement, de construction du récit, et d’autonomie de l’acteur.

  • Montage rapide des séquences proposées, sans autre artifice que la présence des interprètes : l’acteur devra s’engager corps et voix dans un processus de création instinctif, en prenant en partie en charge les directions de mise en scène choisies.

  • Re-jeu en fin de journée de toutes les séquences « prêtes à jouer ».

  • Analyse de la phase de jeu pour vérifier que le récit est clair, et que les enjeux profonds de la pièce ont été correctement traduits au plateau.

  • Répétition de la séquence sur quatre jours pour arriver à la présentation d’une version lisible et physiquement engagée du corpus travaillé.

 

Module 4 : une demi-journée

Présentation du résultat de cette mise en scène dans l’urgence réalisée pendant la semaine, puis analyse et discussion du travail.

Réalisation d’un bilan de la formation entre les formateurs et les stagiaires.

Profil du(des) formateur(s)

Emilien Diard-Detœuf
Comédien et metteur en scène
Léo Cohen-Paperman
Metteur en scène

Moyens et méthodes pédagogiques

Travail à la table :

  • Présentation du processus de travail des intervenants.

  • Lecture des pièces en précisant les lignes de force et les intentions de jeu.

  • Notes de fin de journée et commande / recherche personnelle pour le lendemain.

Travail au plateau :

  • Improvisation physique en relation avec la thématique du pouvoir, de la contrainte, de la soumission à un ordre, à une personne ou à une autorité.

  • Travail sur la rapidité de proposition de jeu, en montant aussi vite que possible une scène entière, un acte entier.

  • Proposition corporelle et vocale en lien avec l’idée développée autour du (ou des) personnage(s) pris en charge.

Modalités d’évaluation

Les acquis théoriques et pratiques appliqués au plateau feront l’objet d’un processus d’évaluation continue par le formateur durant tout le déroulé de la formation en rapport avec les objectifs pédagogiques, sanctionné par un formulaire d’évaluation rempli par le formateur en fin de parcours. Un regard attentif sera porté sur l’engagement du stagiaire tout au long du processus de travail.

Les stagiaires seront amenés à pratiquer une autoévaluation sur l’acquisition et l’amélioration des compétences.

Un bilan pédagogique de la formation et des stagiaires sera réalisé le dernier jour du stage avec l’ensemble des participants, les intervenant.es et le responsable de la formation.

Moyens techniques

Supports fournis aux stagiaires : objets, accessoires, petit mobilier, papeterie.

Moyens techniques à la disposition des stagiaires : plateau de théâtre, espaces écritures, son, lumière, maquillage.

Il sera demandé aux actrices et acteurs d’apporter chacun un « costume » pour chacune des deux pièces : un costume noir et blanc strict pour Le Tartuffe, un costume coloré et relâché pour Dom Juan.

Informations et contacts

Cette formation est organisée par Cyclorama, organisme de formation déclaré sous le numéro 53351095335.

Pour toute question, merci de nous contacter par courriel : formation@cyclo-rama.com.

 

La formation est accessible aux personnes en situation de handicap, sous réserve que la personne en informe Cyclorama, afin de pouvoir déterminer les adaptations nécessaires pour garantir l’accessibilité du stage. 

Modalités d’inscription et de prise en charge

Pour participer à l’un de nos stages : 

 

1. Merci de bien vouloir nous envoyer au plus tard le 04 mai 2022 le dossier d’inscription complété en ligne sur ce lien.

Il vous sera demandé de joindre dans le dossier :

  • Une lettre de motivation,

  • Un CV, précisant notamment votre formation initiale, et vos formations continues (stages, etc.),

  • Une photo.

Si vous souhaitez remplir le formulaire au format papier, merci de nous écrire sur l’adresse courriel : formation@cyclo-rama.com afin que nous vous envoyions le dossier d’inscription à remplir.

 

2. Les dossiers complets seront traités par ordre d’arrivée. 

Les dossiers complets seront transmis aux intervenant.es qui effectueront la sélection des candidatures en collaboration avec l’équipe de Cyclorama et du Printemps des Comédiens. 

 

3. Si vous êtes sélectionné.e, veuillez effectuer vos démarches auprès de l’AFDAS et de Pôle Emploi :

• Auprès de l’AFDAS : 

Pour les artistes, interprètes et musiciens, nous vous rappelons que les critères de prise en charge AFDAS, dans le cadre du plan de formation, sont les suivants : 

  • 2 ans minimum d’ancienneté depuis votre tout premier contrat d’engagement, 

  • 48 cachets sur les 36 mois qui précèdent la demande de prise en charge, 

  • Le respect des délais de carence entre deux stages dans le cadre du plan de développement des compétences.

 

Votre demande de prise en charge doit être saisie et transmise directement de votre portail « Particulier » Afdas : au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. 

Cyclorama vous transmettra le devis et le programme de la formation ; ces pièces sont à joindre obligatoirement pour valider l’envoi de votre demande, accompagnées de votre curriculum vitae et d’une lettre de motivation.

Afin d’obtenir des informations sur vos droits AFDAS, vous pouvez contacter votre antenne régionale ; les coordonnées sont accessibles sur ce lien.

 

• Auprès de Pôle Emploi : 

Il est nécessaire de faire une Attestation d’Inscription à un Stage de Formation (AISF) auprès de Pôle Emploi. Pour cela, vous devez informer dès maintenant votre conseiller Pôle Emploi de votre souhait d’entrer en formation pour que nous puissions en attester sur la plateforme dévolue à cet effet (Kairos). Cela vous permet d’être indemnisé.e au titre de l’assurance chômage et couvert.e en cas d’accidents pendant la période de formation. 

 

• Si vous n’avez pas de possibilités de financement par l’AFDAS, merci de nous contacter, le Printemps des Comédiens s’efforcera de vous accompagner pour que vous puissiez suivre la formation.

 

Cyclorama et le Printemps des Comédiens se réservent le droit d’annuler tout stage dont le nombre de candidatures nécessaire à son bon déroulement ne serait pas atteint.

Nous vous rappelons que la formation est un acte volontaire de votre part. Votre engagement à respecter les dates et les horaires du stage, ainsi que le lieu d’accueil, les stagiaires et les intervenants, est impératif.