Public concerné

Comédien.ne.s et metteurs.euses en scène professionnel.le.s souhaitant engager ou approfondir un travail sur l’utilisation des outils numériques et des nouvelles écritures au service du théâtre.

Niveau de pré-requis : Plus de deux ans d’expérience professionnelle dans l’interprétation.

Objectifs pédagogiques

  • Apprendre à connaître et à utiliser les outils numériques.

  • Maitriser les conséquences de l’utilisation de la vidéo sur la précision du jeu des acteurs.rices.

  • Faire des propositions d’acteur.rice dans un dispositif scénique comportant de la vidéo.

Contenu détaillé de la formation

« Ces dernières années, j’ai été amenée à travailler avec de la vidéo tant dans ma pratique de comédienne, que dans ma recherche de mise en scène. Je me suis souvent demandé comment faire pour qu’elle ne soit pas seulement une contrainte technique que subirait le.la comédien.ne mais à l’inverse un outil mis à sa disposition pour lui permettre de faire des propositions de jeu. Ne plus l’envisager seulement comme un dispositif au service de la dramaturgie de la mise en scène, mais comme un partenaire qui permettrait à l’acteur.rice d’explorer un champ de possibles en terme de jeu.

Comment faire pour que la technicité de l’outil vidéo ne le.la coupe pas de ses impulsions, afin de dépasser l’habituel clivage entre esthétique chorégraphiée de la mise en scène utilisant ce genre de procédé technique et jeu improvisé et organique de l’acteur.rice ?

Durant ce stage, nous essaierons d’imaginer des dispositifs permettant au.à la comédien.ne de théâtre d’être cadreur.se.

Et si le corps de l’acteur.rice, ses émotions, ses intuitions faisait de lui le.la cadreur.se privilégié.e de ses partenaires de jeu, mais aussi de lui.elle-même?

J’ai invité Dag Jeanneret, comédien et metteur en scène à mener ce stage avec moi. Nous avons été amenés à nous diriger l’un l’autre sur différents projets, et sa finesse de directeur d’acteurs - particulièrement sur des textes contemporains - et sa sensibilité de comédien m’ont paru particulièrement appropriées à cette exploration. Nous proposons d’interroger le travail de l’acteur.rice de théâtre à la caméra et avec la caméra, à partir de deux textes d’Anja Hilling, Tristesse animal noir et Mousson. Son écriture est simple, pure, presque cinématographique. Les deux pièces s’articulent autour d’événements catastrophes qui pourraient s’apparenter à des faits divers réels. L’autrice varie les modes d’écritures, des scènes dialoguées se déroulant au présent de l’action aux récits témoignage, du théâtre fiction au théâtre documentaire, du récit d’anamnèse à l’enquête policière. Ce jeu d’alternance de registres pose une énigme au.à la comédien.ne.

Il s’agira d’explorer comment l’outil vidéo peut l’aider à naviguer dans ces différents registres de jeu, en étant cadreur.se d’images vidéos intradiégétiques (c’est à dire existantes en tant que telles dans la fiction) et créateur.rice d’images subjectives. »

Katia Ferreira

Module 1 : Présentation du stage (une demi-journée)

Présentation de la formation par les intervenant.e.s.

Présentation et visite du Domaine d’O.

Les intervenant.e.s introduiront le sujet en présentant l’état de leur recherche et leur désir de questionner et transmettre dans le cadre de ce stage. Ils exposeront le déroulé et la progression pédagogique en corrélation avec ces objectifs ainsi que la perspective de mise en jeu permettant l’évaluation des acquis.

Ils reviendront sur l’objectif de ce stage : être capable d’apprivoiser l’outil vidéo pour faire des propositions d’acteur.rice dans le cadre d’un processus de création.

Présentation d’Anja Hilling.

Présentation des stagiaires.

Module 2 : Compréhension des enjeux et appropriation des outils de travail (une demi-journée)

Au cours de cette phase les intervenants commenceront par exposer les notions techniques qui seront abordées ensuite sur le plateau :

  • Lerécittémoignage,

  • Lafictiondocumentaireetlethéâtredocumentaire, o Vidéointraetextradiégétique,

  • Leplanséquence.

Cette partie permettra aux stagiaires d’acquérir un socle de connaissances et une terminologie commune. Lecture des deux textes de Anja Hilling, Tristesse animal noir et Mousson, sur lesquels les stagiaires travailleront au plateau

Module 3 : Initiation à l’outil vidéo (une demi-journée)

Dans cette phase, il s’agira d’appréhender l’outil vidéo par des exercices d’initiation au jeu d’acteur à la caméra et des exercices d’appropriation et de manipulation des outils numériques.

  • Lavisionpériphérique,

  • Leprismedelacaméra,

  • Lecadreurpartenairedejeu, o Laprésenceàlacamera,

  • L’auto-cadre.

Module 4 : De la théorie à l’expérimentation pratique (5 demi-journées)

Travail par deux sur des scènes issues des deux oeuvres d’Anja Hilling : les stagiaires devront faire une proposition de mise en scène dans laquelle ils seront en jeu tout en incluant l’outil caméra.

Du décor naturel au plateau de théâtre.

Travail en demi-groupe sur l’écriture d’un plan séquence à plusieurs cadreurs dans une scène collective.

Visionnage et décryptage de ces scènes.

Moyens et méthodes pédagogiques

Travail à la table :

  • Présentation du processus de travail des intervenants,

  • Lecture des textes d’Anja Hilling,

  • Analyse dramaturgique et constitution d’un langage commun,

  • Visionnage de captations de spectacles et de films comme ressources documentaires.

Travail au plateau :

  • Exercices d’écoute, et de conscience de l’espace,

  • Travail sur l’utilisation de la caméra et des outils multimédias comme partenaires en maitrisant ce que cela induit sur le jeu, sur la présence, sur l’adresse, le placement de la voix,

  • Mise en jeu des scènes sélectionnées.

Ces expériences pratiques seront systématiquement suivies de décryptage collectifs : les allers - retours entre le travail de plateau et l’analyse des images permettront aux stagiaires de repérer les détails mis en exergue par l’image.

Modalités d’évaluation

Les acquis théoriques et pratiques appliqués au plateau feront l’objet d’un processus d’évaluation continue par le formateur durant tout le déroulé de la formation en rapport avec les objectifs pédagogiques, sanctionné par un formulaire d’évaluation rempli par le formateur en fin de parcours. Un regard attentif sera porté sur l’engagement du stagiaire tout au long du processus de travail.

Les stagiaires seront amenés à pratiquer une autoévaluation sur l’acquisition et l’amélioration des compétences.

Un bilan pédagogique de la formation et des stagiaires sera réalisé le dernier jour du stage avec l’ensemble des participants, les intervenant.es et le responsable de la formation.

Moyens techniques

Supports fournis aux stagiaires : textes, films, accessoires...

Moyens techniques à la disposition des stagiaires : plateau de théâtre, dispositif vidéo (écran au plateau, Vidéoprojecteur, Dispositif de transmission direct vidéo, non filaire, combo) et dispositif son (Système diffusion son, Micros HF) .

Informations et contacts

Cette formation est organisée par Cyclorama, organisme de formation déclaré sous le numéro 53351095335.

Pour toute question, merci de nous contacter par courriel : formation@cyclo-rama.com.

 

La formation est accessible aux personnes en situation de handicap, sous réserve que la personne en informe Cyclorama, afin de pouvoir déterminer les adaptations nécessaires pour garantir l’accessibilité du stage. 

Modalités d’inscription et de prise en charge

Pour participer à l’un de nos stages : 

 

1. Merci de bien vouloir nous envoyer au plus tard le 04 mai 2022 le dossier d’inscription complété en ligne sur ce lien.

Il vous sera demandé de joindre dans le dossier :

  • Une lettre de motivation,

  • Un CV, précisant notamment votre formation initiale, et vos formations continues (stages, etc.),

  • Une photo.

Si vous souhaitez remplir le formulaire au format papier, merci de nous écrire sur l’adresse courriel : formation@cyclo-rama.com afin que nous vous envoyions le dossier d’inscription à remplir.

 

2. Les dossiers complets seront traités par ordre d’arrivée. 

Les dossiers complets seront transmis aux intervenant.es qui effectueront la sélection des candidatures en collaboration avec l’équipe de Cyclorama et du Printemps des Comédiens. 

 

3. Si vous êtes sélectionné.e, veuillez effectuer vos démarches auprès de l’AFDAS et de Pôle Emploi :

• Auprès de l’AFDAS : 

Pour les artistes, interprètes et musiciens, nous vous rappelons que les critères de prise en charge AFDAS, dans le cadre du plan de formation, sont les suivants : 

  • 2 ans minimum d’ancienneté depuis votre tout premier contrat d’engagement, 

  • 48 cachets sur les 36 mois qui précèdent la demande de prise en charge, 

  • Le respect des délais de carence entre deux stages dans le cadre du plan de développement des compétences.

 

Votre demande de prise en charge doit être saisie et transmise directement de votre portail « Particulier » Afdas : au plus tard 4 semaines avant le début de la formation. 

Cyclorama vous transmettra le devis et le programme de la formation ; ces pièces sont à joindre obligatoirement pour valider l’envoi de votre demande, accompagnées de votre curriculum vitae et d’une lettre de motivation.

Afin d’obtenir des informations sur vos droits AFDAS, vous pouvez contacter votre antenne régionale ; les coordonnées sont accessibles sur ce lien.

 

• Auprès de Pôle Emploi : 

Il est nécessaire de faire une Attestation d’Inscription à un Stage de Formation (AISF) auprès de Pôle Emploi. Pour cela, vous devez informer dès maintenant votre conseiller Pôle Emploi de votre souhait d’entrer en formation pour que nous puissions en attester sur la plateforme dévolue à cet effet (Kairos). Cela vous permet d’être indemnisé.e au titre de l’assurance chômage et couvert.e en cas d’accidents pendant la période de formation. 

 

• Si vous n’avez pas de possibilités de financement par l’AFDAS, merci de nous contacter, le Printemps des Comédiens s’efforcera de vous accompagner pour que vous puissiez suivre la formation.

 

Cyclorama et le Printemps des Comédiens se réservent le droit d’annuler tout stage dont le nombre de candidatures nécessaire à son bon déroulement ne serait pas atteint.

Nous vous rappelons que la formation est un acte volontaire de votre part. Votre engagement à respecter les dates et les horaires du stage, ainsi que le lieu d’accueil, les stagiaires et les intervenants, est impératif.